Je suis venue ici, déjà

« Je suis venue ici, déjà. » est une traversée du paysage. Ici, une terre d’abord inconnue, la Guadeloupe. De cette rencontre naît ce questionnement : quand le paysage fait corps quelle trace laisse t-il en nous ?
La découverte des lieux est un écoulement du temps, un souvenir du présent.
Évoluer dans l’abondance d’une forêt et les étendues abandonnées. Effectuer toutefois un passage discret pour que l’espace nous livre ses inquiétudes et sa profondeur. La matière est partout, mémorable. Son impression demeure autant que l’image nette. Le mouvement et le mouvant sont les circonstances essentielles de cette capture photographique. C’est dans le mouvement que se saisit le tremblé du réel. C’est dans le mouvement qu’il se dérobe. C’est dans le mouvement qu’il nous marque.

Février 2018.